13/12/2014

Coupes massives et budget d'austérité ?

Les syndicats appellent à la grève. C’est leur droit. Les enseignants de l’école primaire et du cycle se mobilisent en masse. Soit.

Ils disent dénoncer des coupes insupportables et un budget d’austérité, mais ils ne donnent pas de chiffres pour fonder leurs revendications.

Alors je me propose de combler cette omission :

En 2015, le projet de budget du Conseil d’État prévoit, pour le seul «enseignement obligatoire et orientation » :

a)    Une augmentation du budget de CHF 27’286'387, soit une augmentation de 4,5% (page 83, tome 1 du budget 2015). Autrement dit, l’équivalent d’environ 200 postes de travail.

b)    La coupe de 14 millions (sur l’entier du budget de l’État) votée par la commission des finances réduirait cette augmentation à CHF 23'458'087 et impliquerait, in fine, une augmentation globale de 3,9%.

c)    Le taux d’encadrement au primaire 1 et 2 sera sensiblement amélioré et passera de 17 à 15,8 élèves par enseignant (page 86, tome 1 du budget 2015).

d)    Le taux d’encadrement au cycle restera stable à 10,3 élèves par enseignant (page 86, tome 1 du budget 2015).

Voilà pour les faits. Les chiffres sont disponibles sur le site internet de l’État de Genève.

12:58 | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | | | |